Hans Boon & Trudi Linthoudt

Collections de Cactées et succulentes.

Hans Boon et Trudi Linthoudt produisent une gamme de plantes très variée, depuis les plus courantes, cultivées sans peine, jusqu’aux espèces les plus rares et les plus exigeantes, telles que les genres botaniques Crassula, Echeveria, Mammillaria, Rebutia, Lobivia, Echinocereus et Gymnocalycium.

En quelques années, Hans et Trudi ont réussi à se faire connaître autant pour la qualité des plantes qu’ils produisent que pour leurs tarifs.

“Faisant abstraction de tout enthousiasme, de toute idée préconçue, nous dirons, nous affirmerons que, dans le règne végétal, aucune famille de plantes n’en renferme comme celle-ci de plus intéressantes, de plus belles en général, surtout par leurs magnifiques fleurs, souvent d’une ampleur insolite, aux coloris divers, riches et éclatants. Mais à leurs fleurs seules ne se borne pas l’intérêt immense qu’inspirent les Cactées : l’étrangeté de leur port, de leurs formes, qui offrent tant de singularités, et viennent faire diversion à la monotonie de l’habitus et du feuillage, mérite et captive l’attention des observateurs.” Les Cactées par Charles Lemaire, Librairie Agricole de la Maison Rustique, Paris, 1876.

Cécile & Mark Hodson

Collections d’alstroemères, d’agapanthes et de cannas.

En 1944, Pierre Turc crée son entreprise horticole à Angers et produit des bulbes de dahlias, cannas, glaïeuls et anémones. Son fils, Jean-Pierre, intègre la société en 1961 et découvre les alstroemères aux Pays-Bas à l’occasion d’un stage. Dans les années 1970, la société se diversifie dans la production de tulipes, iris, freesias et chrysanthèmes pour fleurs coupées puis, dans les années 1980, elle se lance dans les premiers croisements et multiplications in vitro.

En 2010, Cécile et Mark, troisième génération de la famille Turc, reprennent l’entreprise familiale et souhaitent désormais donner une dimension internationale à leurs produits en explorant de nouveaux marchés.

www.turcieflor.com

Yves-Marie Stervinou

Collections de plantes de terre de bruyère, de camellias, d’azalées de Chine et du Japon, de magnolias, d’hydrangeas…

Créées à Brest dans les années 1940 par Pierre Stervinou, grand-père de l’actuel dirigeant, les pépinières Stervinou se sont spécialisées dans la production et la vente de plantes de terre de bruyère, en particulier de camélias, rhododendrons et azalées. Elles ont obtenu de nombreuses récompenses en France et à l’étranger depuis les années 1950.

Chaque année, l’entreprise multiplie, à partir de ses pieds-mères originaires du monde entier, des dizaines de milliers de boutures et de greffes de plantes de terre de bruyère. La renommée de l’entreprise s’est bâtie sur sa sélection variétale et la qualité de ses produits. L’entreprise familiale continue aujourd’hui de croître tous les ans et d’apporter de nouvelles variétés pour les néophytes et les passionnés de jardin.

www.stervinou.fr

Fabrice Gautier et Olivier Galéa

Collections de plantes d’ombre et de mi-ombre, plantes vivaces et arbustives du Japon et de Chine.

Passionnés par les plantes depuis leur enfance Olivier, informaticien et Fabrice, steward, décidèrent un jour de franchir le pas et de créer, en 2008, une pépinière autour des plantes d’ombre et de mi-ombre, dont beaucoup trouvent leur origine dans les sous-bois asiatiques, et plus particulièrement au Japon.

Ils proposent une large sélection de plantes vivaces (genres Tricyrtis, Saxifraga, Epimedium, Polygonatum, Isodon, Hosta…) et arbustives (Hydrangea serrata, aspera, involucrata…), adaptées aux ambiances ombragées et totalement rustiques. Toutes les plantes sont produites dans leur pépinière, en conteneurs ou en pleine terre et issues de semis, boutures ou divisions.

Certaines, n’ayant pas d’insectes pollinisateurs en Europe, sont fécondées à la main. Olivier étant un pollinisateur de nature plutôt curieuse, il obtient régulièrement de nouvelles variétés. Les plantes sont ensuite cultivées dans un terreau de bois composté, pauvre en tourbe, sans pesticides. Les quelques “indésirables” sont traités par lutte biologique.

Chaque année, la pépinière ouvre ses portes à l’occasion de la floraison des Hydrangea serrata fin juin, et de celles des saxifrages fin octobre, le tout mis en scène dans le jardin de sous-bois qui jouxte la pépinière.

www.sousunarbreperche.fr