Les 19 et 20 septembre prochains, à l’occasion des Botaniques de Chaumont-sur-Loire – week-end de rencontres autour de la botanique et des collections végétales labellisées, organisé en partenariat avec l’association Plantes et Cultures,
la revue Garden_Lab vous propose de venir discuter autour de deux thèmes :

Samedi 19 septembre 15h00 

Sécheresse, changement climatique : comment adapter nos jardins ?

Intervenants :

Didier Fogaras a créé avec Annie Verdès, Créa’Paysage, une pépinière spécialisée en bambous, graminées et une entreprise de paysage, installée depuis 30 ans dans le Morbihan. Membre de l’association Plantes et Cultures.

Franck Poly a créé Sempervivum & Cie, une pépinière-collection de plantes particulièrement adaptées à la sécheresse (Joubarbes, Sempervivum, succulentes et cactées). Il est aussi un spécialiste des micro-organismes du sol et de l’écologie du sol après un doctorat et 20 ans de recherche au CNRS dans ce domaine. Membre de l’association Plantes et Cultures.

Sylvie Ligny est co-fondatrice avec Cécile Christophe de la revue Garden_Lab qui explore les jardins de demain. Le dixième numéro de la revue, paru en septembre 2020, consacre 180 pages sur les effets du réchauffement climatique sur les plantes, les paysages et les jardins à l’appui des observations de chercheurs et des expérimentations de paysagistes partout en Europe.

Dimanche 20 septembre
15H00

Le bonheur des plantes est sous nos pieds #02 De l’importance des mycorhizes dans la vie des végétaux terrestres à la manière de les « cultiver » au jardin.

En partenariat avec Premier Tech Horticulture.

Intervenants :

Daniel Wipf : professeur de biologie et de physiologie végétale à luniversité de Bourgogne, responsable de recherche « santé des plantes : mycorhizes et défenses » UMR agroécologie INRA /AGROSUP Dijon / université de Bourgogne.

Julien Marlin : jardinier. En 1999, lorsqu’il se lance dans la création du Jardin de la Grille à Durtal, Julien entend développer un jardin écologique sans arrosage. Mais voilà, le sol pauvre, caillouteux et très drainant le lance dans la quête de végétaux capables de résister à ces conditions et dans des pratiques jardinières qui « cultivent » le sol.

Romain Lacoste : paysagiste. Les études l’ont d’abord mené vers les sciences de l’ingénieur puis vers l’aménagement du territoire et l’urbanisme. Le métier de paysagiste englobe selon lui bien des savoirs et des expérimentations comme celle des substrats mycorhizés dans ses projets de jardins. 

 

Les Botaniques, 19 et 20 septembre 2020
Allée des Ormeaux, Domaine de Chaumont sur Loire (41).